Electronique, DIY & Fabrication Artisanale

Mes peluches, mes émotions

CC Attribution - ShareAlike License

Fiche Technique

30 min
Débutant
  • Electronique
  • Apprentissage
  • monstres
  • lecture
  • écoute
  • Anglais

Qu’est ce qu’on fait ?

Comprendre ses émotions

Description

Ce défi a été rédigé par Caroline OLZYNSKI dans le cadre du Challenge Créa'Num 2020 et pour son dossier de Culture Numérique et Technologique.

Âge recommandé : Cycle 1

Objectifs scolaires :

  • Se construire comme personne singulière au sein d’un groupe : Développement de la capacité des enfants à identifier, exprimer verbalement leurs émotions et leurs sentiments.
  • Comprendre et apprendre : Écouter et comprendre un récit oral
  • Échanger et réfléchir avec les autres : Compréhension d'histoires entendues

Objectifs par rapport au projet :

  • Aborder les émotions principales.
  • Permettre aux élèves de mettre un mot sur ce qu'ils ressentent.
  • Permet aux élèves de se concentrer sur l'histoire et non sur les images.

La liste du matériel

  • Ordinateur
  • Makey-Makey
  • Images des différentes émotions (dans les ressources)
  • Enregistrement vocal du texte en français et anglais (dans les ressources)
  • Tissus colorés : multicolore / jaune / bleu / rouge / noir / vert
  • Peinture blanche et noire
  • Fil et aiguille
  • Ciseaux
  • Papier aluminium
  • Bague en métal (optionnel)
  • Boîte en carton
  • Scalpel ou petit cutter (pour l'adulte)

Instructions

Présentation

L'objectif de ce défi est de proposer une version audio de l'album "La couleur des émotions" de Anna Llenas, pour des élèves de cycle 1, dès la Petite section. Les élèves auront à toucher une peluche afin de pouvoir écouter la partie correspondante de l'histoire. Par une simple manipulation et pour favoriser l'entrée dans les langues vivantes, les élèves auront aussi la possibilité d'écouter l'histoire en français mais aussi en anglais

Construction des peluches

La forme de la peluche

  • Prendre du tissu coloré (ou un t-shirt usé)
A l'aide des ciseaux, découper le tissu en respectant le patron ci-contre, attention il faut un recto et un verso.patron
  • Retourner les pièces de tissu et les superposer.
  • Coudre les différents côtés à l'aide d'un fil de la même couleur et une aiguille. Laisser un côté ouvert.
  • Remettre la pièce à l'endroit et la remplir avec les chutes de tissu.
  • Coudre le dernier côté

Les détails

Découper dans un tissu noir les sourcils de la même forme que le patron ci-contre :sourcils

• Coller les sourcils sur la peluche. • Découper une bande de papier aluminium d'environ 5cm de hauteur et coller la bande tout autour de la peluche.

• Avec de la peinture blanche, peindre sur la peluche deux ronds qui seront les bases des yeux.

peinture

  • Ajouter deux points noirs au milieu des ronds blancs lorsque la peinture blanche est sèche.

peinture

  • Les peluches sont alors terminées et prêtes à être branchées

Les branchements

Il faut tout d'abord relier les peluches (côté aluminium) à la carte Makey Makey à l'aide des câbles crocodiles dans l'ordre suivant :

Peluche multicoloreFlèche gauche
Peluche jauneFlèche haut
Peluche bleueFlèche droite
Peluche rougeFlèche bas
Peluche noireTouche Espace
Peluche verteTouche d (à relier avec un fil conducteur)

|

  • Afin de relier la carte à l'élève, il faut utiliser un câble crocodile, le placer sur une prise « Earth » et mettre au bout de la deuxième pince une bague afin d'avoir un contact avec la peau de l'élève.
Astuce de l'équipe : Si vous n'avez pas de bague métallique, vous pouvez fabriquer facilement un bracelet en papier aluminium !

La boîte en carton

  • Afin de camoufler les câbles et les branchements, et pour ne pas qu'ils soient à la vue des élèves, il faut prendre une boîte en carton, faire un trou au recto, afin d'y passer le port USB.

  • Il faut aussi faire sept trous de l'autre côté afin d'y faire passer les six fils qui relient les peluches et le fil qui relie la bague.

  • L'intérieur de la boîte devrait ressembler à la photo ci-dessous

intérieur de la boîte

Programmer sur Scratch

  • Il faut tout d'abord importer les différentes parties de l'histoire dans le logiciel Scratch

  • Pour la programmation sur le logiciel Scratch, il faut répéter le même schéma que celui ci- dessous. Attention, il faut veiller à modifier pour chaque peluche les branchements ainsi que les sons.

code

Vérifiez si votre programme fonctionne avec les touches du clavier ! Si vous ne souhaitez pas refaire le code vous-même, utilisez ce programme disponible en ligne.

Le déroulement de la séance

La séance se déroule en atelier dirigé, par petits groupes de 6 à 8 élèves maximum.

Phase 1

◦ L'enseignant présente la première de couverture de l'album de jeunesse et demande aux élèves de définir ce qu'est une émotion, si ils peuvent en décrire une.

Phase 2

◦ Présentation du dispositif par l'enseignant, un élève sera alors invité à prendre en main une peluche. L'enregistrement se déclenche et les élèves n'ont plus qu'à écouter l'histoire.

Phase 3

◦ Lorsque l'enregistrement est terminé, un autre élève est invité à prendre en main une autre peluche et ainsi de suite.

Phase 4

◦ L'enseignant demande alors aux élèves de décrire l'émotion de chacune des peluches.

Dans la séance suivante

Les élèves sont invités à écouter l'histoire mais cette fois-ci en version anglaise. Ils auront alors à toucher la peluche et à appuyer sur le bouton « a » afin d'écouter l'histoire.

Possibilité de variante et d'approfondissement

Il y a possibilité de proposer des variantes de ce dispositif en proposant l'album sous d'autres langues comme l'espagnol, l'allemand, l'italien,.... Cette variante demandera alors du changement au niveau de la programmation sur Scratch.

Il y a aussi possibilité d'approfondir le dispositif en l'utilisant quotidiennement : l'objectif est que les élèves assimilent les émotions de l'album à leurs propres émotions afin qu'ils soient en capacité de décrire ce qu'ils ressentent et au fur et à mesure évoquer d'autres émotions, de plus en plus complexes.

Vidéo démonstrative du dispositif

video

Ressources


Pour rappel, ce défi a été rédigé par Caroline OLZYNSKI dans le cadre du Challenge Créa'Num 2020 et pour son dossier de Culture Numérique et Technologique.

Après l'atelier

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Ressources

Le partenaire du défi