DIY & Fabrication Artisanale, Photo & vidéo

Crée ton premier film de Stop Motion

CC Attribution - NonCommercial License - NoDerivs License

Fiche Technique

1 h 30 min
Débutant
  • Film
  • Volume
  • Animation
  • Pâte à modeler

Qu’est ce qu’on fait ?

Animer son film en s'amusant !

Description

Un atelier d’initiation au cinéma d'animation en stop motion : son histoire, des exemples de film, la création d’un scénario puis la prise de vue et la création du film à partir d’une application.

A partir de 8 ans.

Objectifs et compétences

  1. Créativité
  2. Maîtrise des outils numériques
  3. Gestion de projet
  4. Développer sa capacité à collaborer

La liste du matériel

  • 1 tablette pour 2 participants
  • Chargeurs de tablettes
  • Multiprise
  • Supports de tablettes imprimés en 3D : autant que de tablettes
  • Pâte à modeler
  • Figurines / Legos / Playmobils (optionnel)
  • Ardoises et feutres (optionnel)
  • Riz (optionnel)
  • Attaches parisiennes (optionnel)
  • Googly eyes (optionnel)
  • Fil de pêche (optionnel)
  • Fiche outil : animation en volume
  • Ecran ou vidéo-projecteur (optionnel)
  • Décors de Stop Motion (optionnel)
  • Patafix (optionnel)
  • Scotch repositionnable

Instructions

Préparation

  • Mettre en place une tablette rechargée par binôme d'enfants et s'assurer de l'installation de l'application "Animation en volume" sur chacune d'entre elles.
  • Scotcher les pieds en 3D aux tables à l'aide de stoch repositionnable.
  • Imprimer les différentes ressources en bas de ce tutoriel (Oiseau en cage, Décors, Storyboard ...)
  • Prendre en main l'application (Animation en Volume, voir son tutoriel dans les ressources)
  • Imprimer les supports de tablette en 3D ou s'en procurer

Présentation

Qu'est-ce qu'une vidéo ?

Une vidéo est une succession d'image.
Au cinéma on utilise en général 24 images par secondes (ips).
A la télévision, il y a 25 ips en europe et 30 ips aux USA et au Japon.

Montrer la vidéo de la balle qui rebondit pour illustrer le concept.

Alors pourquoi a t'on l'impression de voir une vidéo animée et pas une succesion d'images ?
Deux phénomènes physiques rentrent en jeu :

La persistence rétinienne

C'est à dire que l'image que l'on regarde reste "imprimée" devant nos yeux pendant un court instant.
Nous vous conseillons de montrer l'exemple de "l'oiseau en cage". (Dans les ressources du défi, plus bas)

L'effet Phi

Il s'agit de sensation de mouvement créée par une suite d'images. Par exemple, lorsqu'un élément se déplace sur des images successives le cerveau va faire une "transition" entre chaque image et comprendre qu'il s'agit du même objet !

Historique du stop motion

Pour illustrer l'histoire du Stop motion, vous pouvez visionner la vidéo "The evolution of Stop Motion" (3 min)
Voici-ci dessous une frise chrolonolique permettant d'illustrer l'histoire du stop motion et sur laquelle vous pourrez vous appuyer.

Stop_motion_historique

Qu'est-ce que le stop motion ?

Aussi appelé l'animation image par image ou l'animation en volume, le stop motion est une technique qui permet à partir d'objets immobiles pris en photo de créer une vidéo animée. On déplace à chaque fois légérement les objets ou les personnages entre chaque photo.
Ensuite on va lire les photos à la suite les unes des autres et avoir l'illusion du mouvement.

Storyboard (ou scénarimage)

Afin de préparer le scénario du film, on peut proposer aux jeunes de dessiner rapidement un storyboard. (Non obligatoire)

Stop_motion_storyboard

L'idée est de dessiner les scènes que l'on veut mettre en vidéo pour disposer les personnages et leurs actions.
On peut mettre également des indications en dessous de chaque case.
Un conseil : choisissez une histoire simple avec 3 ou 4 actions !

Réalisation du film

Pour la réalisation du film, voici quelques conseils :

  • On peut utiliser des figurines, du riz, de la pâte à modeler mais aussi soi-même : votre imagination est la seule limite ! (Attention aux droit d'image des enfants bien sûr)
  • Ne pas bouger la caméra (ici la tablette) - seul les personnages et objets seront en mouvement. On va donc scotcher les pieds de tablettes à la table avec du scotch repositionnable.

Stop_motion_pieds_tablette

  • Utiliser la fonction pelure d'onion (onion skin) qui permet de voir la photo précédente en transparence et donc la position des objets et personnages.
  • Même si plus on a d'images par seconde, plus l'animation est fluide, pour respecter la durée de l'atelier, dans un premier temps nous allons créer une vidéo de moins de 10 secondes à 8 ou 12 images par secondes. Il faut donc rester entre 80 à 100 photos.
  • Ne pas oublier de donner un nom à son film et de le sauvegarder à la fin de l'atelier !
    Si vous mettez les vidéos en ligne (sur un drive partagé ou sur une chaîne youtube), les enfants pourront retrouver leurs vidéos et les regarder chez eux.

Déroulement

Stop_motion_storyboard

Points de vigilance

  • Attention à ne pas mélanger les différentes couleurs de pâte à modeler.
  • Attention à bien enregister toutes les vidéos dans le dossier prévu.

Si ils finissent en avance
Si la version payante de l'application est installée sur les tablettes on peut leur proposer de rajouter des bruitages / des musiques. On peut leur expliquer le principe du strech and squatch pour les plus âgés.

Le principe du stretch and squatch

Vous pouvez remontrer la vidéo de la balle qui rebondit.

Le principe du "squash and stretch" (comprenez : "étiré comme un élastique" et "écrasé, aplati comme une balle") :

Ce principe implique que peu importe la déformation d'un objet, il doit toujours conserver le même volume apparent. L'utilisation correcte de ce principe montre si un objet est dense ou rigide. Tous les objets du monde réel, à moins d'être extrêmement durs et rigides, présentent une certaine forme de "stretch and squatch".
L'exemple classique est la balle qui rebondit (bouncing ball). La balle s'aplatit quand elle touche le sol, puis s'étend sur son chemin, puis redescend. Lorsqu'un objet s'aplatit sur un axe (direction), il s'étend automatiquement le long des deux autres. C'est à vous, en tant qu'animateur, de faire en sorte que chaque déformation le long de l'axe soit compensée par une déformation opposée le long des autres axes afin de maintenir un volume constant.
Considérez la façon dont un oreiller change de forme dès qu'il est ballotté à travers la pièce. La forme se déforme, mais le volume de l'oreiller change-t-il ? Peu importe comment l'oreiller est contorsionné, il maintient toujours le même poids et le même "volume".

Après l'atelier

  • Visionner avec les enfants et les parents les réalisations.
  • Donner un lien aux parents pour qu'ils puissent les retrouver (chaîne youtube ou drive partagé) ou récupérer les adresses mails.
  • Ranger la pâte à modeler en premier pour éviter qu'elle sèche (bien séparer les différentes couleurs)
  • Uploader les vidéos sur la chaîne youtube ou le drive partagé si besoin.

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Ressources

Le partenaire du défi